Mise à jour : 02/02/2017

Consulter les dates à retenir

Editorial

La laïcité…nouvelle religion ?


Après une période d’harmonie républicaine, on voit revenir en force des débats autour de la laïcité, comme si une partie de l’opinion avait peur des religions. Il est vrai que les attentats chez nous ou dans d’autres pays nourrissent abondamment les craintes, comme s’il était dangereux d’appartenir à une religion. Ces craintes sont-elles fondées ? Evidemment non !
Les actes odieux commis en France et ailleurs sont le fait de barbares qui n’ont pour toute religion que quelques idées simplistes, clairement issues d’un fondamentalisme qui n’a rien de commun avec la foi et la pratique des vrais croyants. Les musulmans sont d’ailleurs - et largement - les victimes les plus nombreuses de ces lâches assassins.
De la part de certains idéologues, il s’agit, en fait, d’aller vers une « laïcisation » de la société qui rejetterait toute croyance religieuse. On en a vu des signes flagrants dans les débats sur les fêtes religieuses, sur les crèches de Noël, sur le mariage ou la fin de vie. Cette position est bien plus dangereuse que celles des croyants, pratiquant tranquillement leur religion. Elle ne peut que favoriser, de la part de personnalités fragiles, une radicalisation. En voulant laïciser à tout prix la société, certains se plaisent à attiser le feu, jouant le rôle de pompiers pyromanes.
Bien au contraire, encourager chaque croyant à mieux connaître sa religion et à prendre sa place dans l’espace public ne peut que favoriser une laïcité ouverte. Chacun peut y manifester ses convictions dans le cadre défini et commun de la démocratie. Refuser une telle attitude - ou s’en affranchir sans plus -  relève d’un totalitarisme destructeur.
Voilà qui nous provoque et nous interroge. Ainsi, un petit enfant demandait récemment à sa grand-mère après les attentats : « Dis, Mamie !...Qu’est-ce ça veut dire être chrétien ? » Si les événements actuels pouvaient encourager nos citoyens de tout bord à répondre honnêtement à cette question, on aurait progressé dans l’harmonie sociale.
En effet, il y a dix ans, le rapport de Régis DEBRAY, invitait avec insistance les enseignants à parler du fait religieux. De fait, en dehors du travail des IDR (Intervenants en Religion) dans les Collèges et Ecoles, fort peu a été entrepris et le chantier reste largement ouvert pour se connaître, pour se respecter mutuellement entre croyants ou avec les incroyants, pour chercher ensemble des voies pacifiques pour l’avenir de la société française.


Marcel IMBS
 
 

Dates à retenir

Lundi 6 février à Rhinau
à 20h00 salle St Michel : rencontre préparation baptême

Mardi 7 février à Rhinau
à 20h00 à la salle St Michel : rencontre catéchistes 2ème année de catéchèse

Mercredi 8 février à Rhinau
à 20h00 salle St Michel : soirée Bible

Vendredi 10 février à Herbsheim
à 20h00 salle des associations : bilan Caritas

Lundi 13 février à Rhinau
Journée Kilomètres de Soleil avec les enfants


Propositions pour les adultes  // Grande Quete Diocesaine // Conférence - Débat


Pèlerinage Notre Dame de Neunkirch

Messe tous les jours à 8h
Sacrement du pardon : tous les jours de 8h30 à 12h et de 14h à 19h
Messe dominicale :   8h – 10h – 18h
Célébration mariale: dimanche à 15h